Contenu

introduction d’animaux : conditions particulières à la Réunion

L’introduction de certains animaux dans l’île est soumise à des conditions particulières propres à la Réunion qui se superposent aux dispositions nationales et communautaires (elles s’ajoutent en particulier aux conditions sanitaires requises pour leur importation dans l’Union européenne depuis un pays tiers).


Ces conditions particulières s’appliquent quelle que soit la provenance des animaux, qu’il s’agisse de la métropole, d’un autre département français d’outre mer, d’un autre état membre de l’Union européenne ou d’un pays tiers.

Vaccination rage Chiens dangereux Oiseaux transport des chevaux Ruminants & Suidés Abeilles Animaux interdits

Déplacement Métropole <> Réunion : cas général


(voir aussi déplacement d’animaux vers la métropole)

Le déplacement d’un animal entre France métropolitaine et Réunion n’est pas considéré comme une importation mais comme un mouvement sur le territoire national. En dehors des cas particuliers présentés ci-dessous, aucune disposition sanitaire ou vétérinaire particulière n’est requise réglementairement pour amener un animal directement de métropole vers la Réunion et inversement (attestation). Les règles générales de transport et de respect du bien être animal requises sur le territoire national s’appliquent.
Aucune limite d’âge n’est prescrite réglementairement (attestation).

Cette règle générale ne s’applique pas au transport maritime ou aux vols faisant escale en pays tiers (vols cargo notamment), en raison des risques sanitaires éventuellement inhérents aux escales (maladies à transmission vectorielle ou aérienne), en particulier pour les oiseaux, les ruminants, les chevaux et les rongeurs.

Étant donnée la durée des vols, certaines compagnies aériennes peuvent demander un certificat de bonne santé établi dans les jours qui précèdent le départ.
Elles peuvent également limiter l’âge des animaux qu’elles acceptent à bord de leurs avions.
Ces dispositions sont propres à chaque compagnie et ne présentent pas de caractère réglementaire.

Vaccination contre la rage


L’obligation de vaccination antirabique pour les carnivores domestiques (chiens, chats et furets) provenant d’un autre département est abrogée depuis janvier 2008 :

  • Arrêté du 14 janvier 2008 abrogeant l’arrêté du 29 novembre 1991 relatif aux conditions et modalités d’introduction des carnivores domestiques en Corse et dans les départements d’outre-mer.
  • Arrêté abrogé du 29 novembre 1991 relatif aux conditions et modalités d’introduction des carnivores domestiques en Corse et dans les départements d’outre-mer (rendait la vaccination antirabique obligatoire pour les carnivores domestiques).

La vaccination contre la rage reste en vigueur pour les déplacements depuis ou vers la Guyane :

Chiens considérés comme dangereux


L’introduction dans le département de la Réunion des chiens susceptibles d’être dangereux est interdite (chiens classés en catégorie 1 et 2 par le code rural).

Pour pouvoir être introduits à la Réunion, les chiens classés en 2ème catégorie doivent respecter les conditions requises par l’arrêté n°2010/1721 du 13 juillet 2010 relatif à l’introduction des chiens dangereux à la Réunion.

Oiseaux : conditions d’introduction à la Réunion


Les oiseaux introduits à la Réunion doivent être vaccinés contre la maladie de Newcastle.

.

Les oiseaux ne peuvent en aucun cas être transportés par un vol qui ferait escale en pays tiers ou par voie maritime. Les vols cargo desservant la Réunion faisant systématiquement escale en pays tiers, les oiseaux ne peuvent être transportés que par un vol passager direct.

Les mêmes règles s’appliquent au transport des oeufs vivants (oeufs à couver).
L’expédition par colis postal des oeufs à couver depuis la métropole est possible, sous réserve que l’emballage soit fermé de manière étanche et qu’il n’ait pas été manipulé en pays tiers.


Chevaux : conditions de transport


Les chevaux introduits à la Réunion depuis la métropole sont transportés par vol Cargo. Ces vols faisant escale en pays tiers à l’Union européenne, les chevaux doivent impérativement être protégés des piqures d’insectes pendant et après l’escale pour leur éviter la transmission de maladies vectorielles.

  • Leurs stalles de transport doivent être équipées de moustiquaires (ou de bâches protectrice instect-proof) qui restent closes pendant l’escale. Elle doivent être positionnées au moins avant l’escale et ne peuvent être ouvertes ou retirées qu’après désinsectisation après escale.
  • une désinsectisation de la soute doit être réalisée après chaque escale.

référence réservée à l’administration : LOS N030129 du 05/02/2003 (.doc)

Par ailleurs, le transport est soumis au respect des dispositions du réglement 1/2005 du 22/12/2004 sur le bien-être animal (durée de vol > 12h).

références réservées à l’administration :

  1. contrôles : NS DGAL/SDSPA/N2007-8192
  2. agréments : NS DGAL/SDSPA/N2007-8274

L’introduction à la Réunion depuis la métropole de chevaux par voie maritime est exclue.

Ruminants & Suidés


L’introduction dans le département de la Réunion de ruminants et de suidés est interdite, quelle que soit leur origine.

  • Arrêté prefectoral n° n°3503/SG/AG/DP.2 relatif à l’importation des suidés dans le département de La Réunion.

Abeilles


L’introduction à la Réunion d’abeilles, de cires, et de matériel apicole (ruches, cadres, hausses, ...) est prohibée, que ce soit par fret aérien, par voie postale ou par messagerie express.

Animaux interdits


Les conditions sanitaires prescrites sur ce site pour l’introduction d’animaux à la Réunion s’appliquent sans préjudice de dispositions réglementaires ne relevant pas de la compétence de la DAAF, qu’il s’agisse en particulier de dispositions fiscales (Cf Direction des Douanes) ou de la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Dans ce dernier cas, nous vous invitons à prendre l’attache de l’administration compétente pour la protection de la biodiversité de la faune et de la flore : la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL, ex DIREN).

Ainsi, l’introduction de certaines espèces d’animaux est interdite à la Réunion :

l’introduction des espèces menacées est soumise à la réglementation CITES (convention de Washington) transcrite en droit européen :

  • Règlement CE n°338/97 relatif à la protection des espèces de faune et de flore sauvages par le contrôle de leur commerce
  • Règlement UE n°792/2012 du 23 août 2012 établissant les règles relatives à la forme des permis, des certificats et autres documents prévus au règlement n°338/97
  • Règlement CE n°865/2006
    Espèces animales concernées par la convention CITES.

Voir aussi


page description
exportation d’animaux conditions sanitaires prescrites pour voyager avec un animal (ou exporter un animal) depuis la Réunion vers un pays tiers à l’Union européenne
déplacement d’animaux vers la métropole conditions requises pour voyager avec un animal depuis la Réunion vers la métropole
importation d’animaux conditions sanitaires requises pour importer à la Réunion et dans l’Union européenne un animal depuis un pays tiers
introduction d’animaux à la Réunion conditions sanitaires requises pour introduire un animal à la Réunion quelle que soit son origine (y compris depuis la métropole ou l’Union européenne). Ces conditions s’ajoutent à celles requises à l’importation depuis un pays tiers
voyager dans l’UE avec son animal conditions sanitaires requises pour circuler dans l’Union européenne avec son animal y compris depuis la Réunion. Passeport européen des chiens et chats

_